Free Hosting  

 
Autos
- Audi
- Citroën
- Ferrari
- Ford
- Lancia
- Opel
- Peugeot
- Porsche
- Renault
- Rover
- Toyota
Information
- Page d'Acceuil
- L'histoire du Gr. B
- Les pilotes
- Le Groupe S
- Gallerie
- Le rallye moderne
- Liens
Contact
- Email
- Signez mon livre d'or

English
English


Mis à jour:
le 30 août, 2000
Stripe



Drapeau Canadien
stripe

Le Groupe B

Audi Quattro

L'époque de Groupe B est une des périodes les plus fameuses et controversées de l'histoire du rallye. L'époque de Groupe B vit la popularité du rallye s'envoler partout dans le monde. Il y avait plusieurs constructeurs d'autos impliqué en Groupe B, en incluant Ford, Audi, Porsche, Peugeot, et plusieurs d'autres. Les autos de rallye pendant cette époque étaient des fusées avec des roues. Des moteurs de plus de 500 chevaux, des carrosseries de kevlar, et beaucoup d'autres pièces d'haute technologie. Les autos étaient si rapides que les gens se demandaient si les voitures n'avaient pas atteint une vitesse telle que les pilotes ne puissent plus les controler. Par exemple, la Lancia Delta S4 passait de 0 à 60 mph en 2,3 secondes - sur une piste de gravier! En 1986, Henri Toivonen a conduit une S4 autour d'Estoril (le circuit du Grand Prix du Portugal) si vite qu'il se serait qualifié sixième pour le Grand Prix de Formule 1 cette année-là. Les autos avaient atteint le point où, d'après Maurice Guaslard (l'homme qui dirigeait le programme de rallye de Michelin), la limite sur une étape n'était pas déterminé par l'auto, le pilote, ou les pneus. La limite était déterminé par la route. Ils ne pouvaient pas aller plus vite.


Questions? Commentaires? Corrections? Envoyez-moi un message.
Un grand merci à Franck pour son aide avec mon français.